Retrospective : les tendances architecturales de 2017

Le design évolue constamment. Pour 2017, les architectes les plus réputés veulent encore aller plus loin pour proposer des designs toujours plus innovants. Les matériaux utilisés sont de plus en plus sophistiqués et les formes ne semblent plus avoir aucune limite. Focus donc sur les tendances architecturales de cette année.

Les 5 matériaux privilégiés par les architectes en 2017

5 matériaux semblent avoir la côte auprès des architectes cette année. Il s’agit du béton anti onde électromagnétique développé par des chercheurs de l’université du Nebraska et qui a la faculté d’absorber les ondes néfastes à la santé humaine. Les aérogels reçoivent également leur préférence en tant qu’enduit thermo-isolant avec des performances accrues. Le graphène se présente comme le matériau de prédilection lorsqu’il s’agit de structure qui nécessite beaucoup de résistance. En effet, ce matériau propose une résistance cent fois supérieure à celle de l’acier. La brique rafraichissante, encore appelée le « cool brick » a une fois de plus démontré toutes les possibilités qu’elle offre en termes de design futuriste. Pour assurer l’autonomie énergétique, les toits photovoltaïques deviennent presque la règle en matière de construction.

Des formes aussi atypiques qu’efficaces

Certains architectes misent tout sur les formes pour rivaliser d’ingéniosité. Il en est ainsi de celui qu’on appelle le cerveau architectural du grand leader en Corée du Nord qui veut repousser de plus en plus la hauteur des bâtiments. Il est vrai que l’ambition de Kim Jong Un est tout simplement démesurée. Mais c’est une façon pour un architecte de tester ses idées. Toutes les propositions vont donc dans ce sens de la démesure. Néanmoins, bâtir en hauteur permettra sans doute de résoudre le manque de logement qui devient chronique actuellement.

D’autre part, des architectes hollandais ont imaginé un bâtiment en forme d’Y. Si la forme étonne, la finalité est surtout de capter et d’utiliser la lumière dans chaque appartement de l’immeuble grâce à des fenêtres vitrées. Pour d’autres, toutes leurs pensées vont vers le luxe, sans nécessairement se préoccuper du prix. Il en est ainsi de quelques architectes français qui imaginent des logements de plus en plus luxueux, mais aussi de plus en plus chers.

En Californie aux États-Unis, l’Apple campus 2 ou l’Apple park témoigne de l’imagination sans limites des architectes. Annoncé par le patron du géant de la téléphonie en 2006, c’est en 2017 que le bâtiment sera achevé. Il s’agit d’un village professionnel qui prend des airs de vaisseau spatial vu du ciel couvrant plus de 260 000m2. Mais c’est également le bâtiment du futur puisque la réalisation compile technologie et nature, l’objectif fixé par les architectes les plus ambitieux ces dix dernières années. En effet, l’autonomie énergétique est assurée par le toit entièrement photovoltaïque de l’immeuble. Au centre se trouve néanmoins un parc végétalisé couvrant 80% du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *